Twilight Eternity

Joignez-vous à nous pour recréer l'univers de Stephenie Meyer !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Edward Cullen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Cullen
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 20/01/2009

Feuille de personnage
Force:
64/100  (64/100)
Vitesse:
76/100  (76/100)
Reflexe:
83/100  (83/100)

MessageSujet: Edward Cullen   Jeu 29 Jan - 22:57



Fiche d'identité

Noms : Masen Cullen
Prénoms : Edward Anthony
Date de naissance : 20 juin 1901

Le côté vampire de la chose

Date de renaissance : 1918
Âge actuel : 17 ans
Par qui avez-vous été mordu : Carlisle Cullen
Talent particulier (20 lignes) :
Edward est doué de télépathie. À vrai dire, il était déjà très réceptif aux autres alors qu'il n'était qu'un simple humain. Son talent d'empathie le rendit parfois triste lorsqu'il était humain. Ce fut ainsi lorsque l'épidémie de grippe espagnole toucha sa région, offrant à ses sens le spectacle de gens effrayés par la mort, qu'il s'agisse de la leur ou de celles de leurs proches.
Comme vous le savez certainement, la transformation sublime le trait de caractère prédominant de l'humain. Ainsi, la réceptivité d'Edward est devenue télépathie. Edward entend peut lire dans les pensées des gens. Non. Ce n'est pas exacte. Il faudrait plutôt dire qu'Edward entend les pensées des autres. Son don ne se limite pas à ce qu'il connaît, contrairement à celui d'Alice. Il n'a aucun mal à déchiffrer les pensées des humains, celles des vampires et des loups non plus que celles de sa fille. C'est cela qui l'a poussé à s'adapter au régime végétarien des Cullen. On peut rapprocher son don à celui de Jasper qui lui ressent ce que ses victimes ressentent.
Le don d'Edward s'est développé avec le temps. Au départ, il entendait tout le monde dans un rayon assez restreint. Aujourd'hui, il peut capter toutes les pensées dans un rayon de quelques kilométriques. Ceci est assez pratique pour prévoir les arrivées inopportunes et autres imprévus. Grâce à la puissance de son don, Edward a toujours une longueur d'avance sur les autres. Cela peut d'ailleurs s'avérer agaçant et déroutant plus qu'embarrassant.
Edward a tout de même appris à se concentrer pour n'entendre plus qu'une seule « voix ». Finalement, les pensées des autres forment une sorte de bruit de fond pour Edward. Il parvient à faire abstraction de celles qui ne l'intéressent pas. Ainsi, il les entend mes ne les écoute pas. Il est d'ailleurs plus facile pour lui d'entendre les pensées de gens qu'il est habitué à côtoyer. Contrairement au don d'Aro, celui d'Edward ne nécessite pas de contact avec l'autre. En revanche, il se restreint aux pensées qui défilent sur l'instant dans l'esprit de l'autre. La seule personne à échapper à son pouvoir assez intrusif, il faut bien l'avouer, est Bella. En effet, son bouclier protège son esprit. Les seules fois où Edward peut accéder à son esprit sont liés à la volonté de celle-ci. Pour qu'il puisse pénétrer ses pensées, il faut que Bella projette son bouclier hors de son esprit. À part cela, nul n'échappe au talent d'Edward. À titre d'anecdote, les premières années du couple Rosalie-Emett étaient particulièrement dures à supporter pour notre télépathe...

Régime Alimentaire et cause de ce régime (20 lignes) :
Edward Cullen, comme son nom l'indique, appartient à la famille Cullen. Il a d'ailleurs été le premier à être transformé par Carlisle. Mais là n'est pas la question. Appartenir à la famille Cullen emporte de nombreuses conséquences. Hormis la cohabitation avec un lutin aussi agaçant qu'Alice, être membre de la famille Cullen signifie ne pas se nourrir d'humains. Carlisle a été l'initiateur de ce mode de vie. Sa nature le dégoûtant, il n'a jamais tué d'humain. Entre eux, les Cullen se traitent de végétarien, une sorte de plaisanterie.
Le casier d'Edward est nettement moins bon que celui de Carlisle. En effet, ce régime lui pesait au départ. Ainsi, il s'est éloigné de sa famille pour vivre comme il l'entendait. Il agissait de nuit et ne tuait que les criminels. Pour cela, il se servait de son don. Cependant, ce même don s'est retourné contre lui. Il s'est finalement rendu compte que criminel ou non, un homme reste un homme. Il a donc finir par revenir vers sa famille. Carlisle avait raison. Se nourrir d'êtres humains n'était pas une solution. Alors Edward adhéra entièrement au régime de la famille Cullen. Il se consola dans la chasse, le temps de s'habituer au goût assez écoeurant des animaux.
Edward n'a pas goûté au sang humain pour se nourrir depuis son retour parmi les siens. Bien sûr, la tentation de vider Bella de son sang avait été forte au départ. Elle avait failli le faire flancher. Cependant, il ne voulait pas décevoir Carlisle.
Bien entendu, ce régime est difficile. Outre la tentation de se jeter sur les humains lorsqu'ils se blessent, il faut noter qu'après un ou deux pumas, un vampire n'est pas entièrement rassasié. Edward fait un parallèle entre cette situation et celle d'un humain végétalien.
Malgré tous ces obstacles, Edward résiste. Avec le temps, il lui est devenu beaucoup plus facile de ne pas flancher. Être entouré de vampires végétariens est d'ailleurs bien utile. Ainsi Edward, à l'instar des autres Cullen, n'a aucun mal à se mêler aux autres humains.

Êtes-vous nomade ou faîtes vous partie d'un clan ou d'une famille ? : Famille Cullen ou d'autre l'appel le clan d'Olympic

Vous

Votre physique (minimum 10 lignes) :

Sa nature de vampire confère à Edward Cullen une beauté digne des plus grands maîtres italiens. Partons du plus général pour en arriver au particulier, voulez-vous ! La peau d'Edward est aussi pâle que la Lune. Elle scintille au soleil comme mille diamants. Ses traits sont de plus parfaits. On pourrait le prendre pour une statue tant il est beau. Il faut aussi préciser que sa peau est extraordinairement dure. Par conséquent, il est également très fort. Il est capable de briser un rocher sans efforts, bien que cela soit l'activité favorite de son épouse. Il est également le plus rapide de tous les Cullen. Bella n'échappe pas à la règle. Le parfum de sa peau est enivrant, autant pour un humain que pour un vampire. Hormis les modificateurs, tous trouvent qu'il a un parfum des plus agréables, et plus particulièrement Bella.
Edward a une chevelure cuivrée. Ses cheveux ne sont absolument pas disciplinés ce qui donne à sa coiffure un caractère inimitable. Ses yeux sont couleur ambre, à l'instar de ceux des autres Cullen. Cela est du à son régime alimentaire. Le sang animal dilue le rouge naturel des yeux des vampires. En revanche, l'ambre de ses iris est rongé par le noir de sa pupille lorsqu'il a soif. Le reste de son visage ne comporte aucun défaut. Il en va de même pour la totalité de son corps. Pour résumer, on peut dire qu'Edward Cullen est un être magnifiquement parfait.

Votre caractère (minimum 10 lignes) :

Edward est un être gentil et plutôt solitaire. Avant l'arrivée de Bella, il se fichait d'avoir de la compagnie. Puisque nous parlons de Bella, il est utile de préciser qu'Edward est extrêmement protecteur envers elle. Il l'était déjà avant qu'ils ne sortent ensemble. Par ailleurs, il est assez mystérieux. Il ne laisse pas aisément filtrer ses émotions.
Edward est un père attentionné. En effet, il aime énormément sa fille. Il aime ce qu'il lit dans son esprit. L'un de ses passe-temps favori est de poser la petite main de Nessie sur sa joue pendant qu'elle dort. Ce qu'il y voit est merveilleux. Il essaie tout de même de ne pas abuser de cette curiosité. Il a tendance à gâter un peu trop sa fille. D'un côté, il n'a pas encore besoin de jouer les sergents instructeurs.
Le principal trait de son caractère est l'amour qu'il porte à Bella. Celui-ci est inconditionnel. Il lui pardonne tout et est prêt à tout pour elle. Lorsqu'il a cru l'avoir perdue à jamais, il a voulu mourir. Lorsqu'elle a demandé à Jacob de l'embrasser, il ne lui en a pas voulu le moins du monde... Enfin peut-être un peu pour l'avoir privé du droit de casser une patte à Jacob. En parlant du loup, il faut noter qu'Edward ne l'aime pas vraiment. Il lui est reconnaissant de l'avoir aidé plusieurs fois à sauver la vie de sa femme, de sa fille et de sa famille. Cependant, il n'apprécie pas ce qu'il a pu ressentir pour Bella et ce qu'il a essayé de faire pour la lui prendre. Si Jacob reste en permanence près de la demeure des Cullen, c'est à cause et pour Renesmée. Edward lisant dans les pensées de Jacob et de Renesmée, il ne peut qu'accepter sa présence. Il n'empêche que la relation future de Jacob avec sa fille ne lui déplaise... Serait-il possessif ? Pas vraiment... Sauf peut-être un peu envers sa petite fille...

La personne représentée sur votre avatar : Robert Pattinson

Derrière l'écran

Comment avez-vous découvert ce forum ? : scratch
Ce qui vous plaît : La loyauté et le respect des règles
Ce qui vous déplaît : scratch
Votre Niveau RP : à vous d'en juger
Votre fréquence de connexion : Variable selon le travail, mais relativement fréquente


Dernière édition par Edward Cullen le Dim 26 Avr - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-eternity.jdrforum.com
Edward Cullen
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 20/01/2009

Feuille de personnage
Force:
64/100  (64/100)
Vitesse:
76/100  (76/100)
Reflexe:
83/100  (83/100)

MessageSujet: Re: Edward Cullen   Dim 26 Avr - 16:10

Votre histoire (30 lignes) :

Prologue

L'histoire d'Edward Masen ne vous sera pas contée ici. Hormis sa date de naissance et la façon dont il aurait du mourir, il n'y a rien selon lui de nature à vous intéresser dans son existence mortelle. Ainsi, tout ce que vous apprendrez sur lui se résumera à peu de chose. Il naquit en 1901 dans la ville de Chicago sous le nom d'Edward Anthony Masen. L'été de ses dix-sept ans, il attrapa la grippe espagnole, tout comme sa mère. Le Docteur Carlisle Cullen s'occupa de sa mère et de lui. Il ne put sauver la mère. Mais avant de mourir, celle-ci lui ordonna de sauver son fils. Le docteur Cullen emmena l'enfant, passant inaperçu parmi les dizaines de morts, et le mordit. S'il ne l'avait pas fait, Edward serait mort. La transformation dura trois jours complets pendant lesquels Edward souffrit énormément. Edward resta avec Carlisle après sa transformation. Le docteur considéra Edward comme son propre fils. Edward fut comme tous les nouveaux-nés. Cependant, il n'enfreignit pas les règles inculquées par Carlisle. Il eut beaucoup de mal avec le régime végétarien que son père suivait. Lui tuait des criminels, comme il pouvait lire dans leurs pensées, et cela lui donnait l'impression de n'être pas un monstre. Esmée arriva dans sa vie deux ans plus tard, sauvée par Carlisle après avoir sauté d'une falaise. Les trois vampires formaient une famille dont Carlisle était le chef. Edward quitta un temps ses parents. Selon lui, il était dans une période de rébellion. Évidemment, il ne resta pas longtemps éloigné des siens. Il revint à temps pour assister à l'intégration de Rosalie à sa famille en 1933. Au départ, cette magnifique jeune femme avait été sauvée pour être la compagne d'Edward, Carlisle et Esmée ayant peur qu'il ne se sente seul. Dès son retour, il devint assidu au régime de ses parents, tout comme Rosalie. Les Cullen, dont la famille avait été agrandie avec l'arrivée d'Emmett puis d'Alice et de Jasper, se mêlaient sans mal aux humains et se nourrissaient de sang animal. Carlisle était docteur, Esmée restauratrice et les enfants étudiaient. Ils parcoururent la terre, changeant de lieu lorsqu'ils risquaient d'éveiller les soupçons. Ils vécurent un temps en compagnie du clan de Denali. Tanya fit montre d'un intérêt particulier à l'égard d'Edward. Mais il refusa les avances de la chef du clan. Les Cullen retournèrent s'installer à Forks. Ce fut là que l'histoire d'Edward Cullen commença.

Fascination

Les adolescents Cullen étudiaient au lycée de Forks. Edward et ses frères et sœurs faisaient acte de présence chaque jour à la même table de la cantine. Il était brillant pour avoir fait le programme plusieurs fois déjà et sûrement un peu grâce à son pouvoir de télépathie qui fonctionnait sur tout le monde. Jusqu'à l'arrivée d'une nouvelle élève... Isabella Swan... Lorsque Edward la vit pour la première fois, il fut intrigué. Elle échappait à son pouvoir. Mais lorsqu'ils suivirent le cours de biologie avancée, l'intrigue d'Edward devint fureur et soif. Bella dégageait une odeur qui l'enivrait et il n'avait qu'une seule envie, la vider de son sang. Il passa le cours aussi loin que possible de celle qui le tentait. Il essaya de changer de cours, mais cela s'avéra impossible. Il quitta sa famille pendant quelques jours, refusant de faire une entorse à ce régime qui l'empêchait de devenir un monstre. Lorsqu'il fut certain de résister, il revint à Forks où il lia une amitié étrange avec sa chanteuse. Il se renseigna sur elle comme il ne pouvait pas lire en elle. Il restait souvent avec elle. Elle était intrigante et fascinante.
Un jour de verglas, il lui sauva la vie, traversant à toute vitesse le parking du lycée et arrêtant la voiture de Tyler d'une seule main. Cet acte compliqua la relation des jeunes gens. La miraculée voulait savoir comment cela était possible, question à laquelle Edward ne put répondre. Il se devait de préserver le secret de sa famille. Ce qu'il n'avait pas réalisé, c'était que Bella n'était pas de celles qui, apprenant la véritable nature des Cullen, seraient allées le crier sur tous les toits. Qui plus est, Edward pensait qu'il ne pouvait entretenir de relation, même amicale, avec la jeune humaine. Il se considérait comme un être inutilement dangereux pour la vie de Bella. Fort heureusement pour lui, l'humaine n'avait pas besoin de la présence du vampire pour se mettre en danger. Après l'épisode de la voiture folle de Tyler, Angela, Jessica et Bella décidèrent de sortir pour Port Angeles. Edward les suivit, souhaitant veiller sur les jours de Bella. Comme il ne pouvait lire dans sa tête, il se servait des pensées de ses amies pour la suivre sans se faire voir. Cependant, elle se sépara d'elles. Edward ne put le voir immédiatement. Lorsqu'il se rendit compte de l'isolement soudain de sa protégée, il déambula dans sa volvo à travers toute la ville, sondant les pensées des passants afin de la retrouver. Il faillit arriver trop tard. Il la trouva dans les pensées lubriques et malsaines d'un groupe de garçons. Dès qu'il eut un aperçu de ce qu'ils souhaitaient faire d'elle, il se précipita et manqua de les renverser. Il fit monter Bella et s'en alla sur les chapeaux de roues, essayant de ne pas retourner là-bas pour leur arracher la tête. Il y avait plus qu'un simple désir la protéger... Mais cela, Bella ne le savait pas encore. Le vampire et l'humaine rejoignirent Jessica et Angela. Bella ne rentra pas tout de suite car Edward voulut la forcer à manger. Il attendait le contre-coup de cette aventure. Dans le restaurant, il lui avoua qu'il pouvait lire dans les pensées de tout le monde, sauf les siennes. Il soupira lorsqu'à ce constat, Bella pensa qu'elle n'était pas normale. Enfin cela lui permit de soulager sa conscience. Même s'il n'était pas là, Bella se débrouillerait toujours pour mettre ses jours en danger. Il était tout de même furieux de la désinvolture de Bella. Cependant, il promit d'être au lycée le lendemain. Il n'avait pas la force de résister à ce qu'elle aussi voulait.
Le lendemain, il était à sa porte et il la conduisit lui-même au lycée, faisant ainsi jaser la totalité des élèves. Cette situation le faisait rire. Jessica mourait d'envie de tout savoir et demanderai à son amie si elle sortait avec Edward, ce à quoi cette dernière répondrait « oui ». Il fixa leur première sortie au week-end suivant, celui qui devait accueillir ce bal que Bella voulait à tout prix fuir. Il lui promit de lui montrer pour quelle raison sa famille et lui évitaient de se montrer au soleil. La réaction que pourrait avoir Bella face au spectacle qu'il lui offrirait l'angoissa beaucoup, l'empêchant de profiter de sa chasse. En effet, s'il devait passer une journée entière totalement seul avec celle dont le sang chantait pour lui dans un endroit reculé, il devait faire tout son possible pour que tout se passe bien. Il s'agaça une fois de plus lorsque Bella lui annonça qu'elle n'avait pas parlé à son père de cette sortie avec Edward, juste au cas où... les choses ne se termineraient pas bien. L'étrange couple marcha une bonne partie de la matinée. Edward suivait l'allure de Bella bien qu'il aurait pu arriver à destination en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Lorsqu'ils arrivèrent à la clairière ensoleillée, il hésita à se montrer. Finalement, il se lança, montrant à Bella sa peau miroitante, telle une cascade de diamants. Isabella fut émerveillée, Edward furieux. Il tenta de lui faire peur, de lui faire comprendre qu'il était un prédateur et qu'il ne pourrait rien lui apporter de bon, mais il n'en écouta rien. Edward laissa tomber. Cette humaine était bien trop têtue. Ils restèrent un long moment dans la trouée merveilleuse, le vampire écoutant le cœur de sa belle battre et l'humaine entendant l'air passer dans les poumons à jamais immobiles d'Edward.
Les bonnes choses ayant toujours une fin, il fut temps de rentrer. Edward porta Bella et courut. Il rit lorsque, arrivés à la voiture, il dut l'aider à descendre tant elle était mal. Il eut alors l'envie d'essayer quelque chose... Il réfléchit quelques secondes avant de déposer un baiser sur les lèvres de Bella. Il faillit se laisser emporter et commettre l'irréparable, mais il se retint et s'éloigna, tandis que Bella s'excusait de s'être laissée aller et de ne pas lui faciliter la tâche. Ce n'était pas grave. Edward était fier de lui. Il avait pu passer une journée sans tuer Bella, ce qui n'était pas facile. Il ramena Bella et alla conter son histoire à sa famille. Tous furent agréablement surpris et il fut convenu que Bella serait invitée à passer un peu de temps chez les Cullen. Au grand dam d'Edward, ce qui inquiétait Bella n'avait pas de rapport avec le fait qu'elle serait seule dans une maison pleine de vampire mais avec celui de ne pas plaire à la famille Cullen. Cette humaine était décidément bien étrange.
Dans tous les cas, la rencontre se passa bien dans l'ensemble. Tout le monde fut agréable avec Bella dans la mesure où Rosalie, qui désapprouvait cette relation, et Emmett, qui l'accompagnait tout simplement, n'étaient pas là. Au final, Bella fut invitée à une partie de base-ball version vampire. Edward s'amusa comme un fou, parcourant le terrain le plus vite possible. Il prenait tout le monde de vitesse. Cependant, la partie dut se terminer lorsqu'Alice se rendit compte que des nomades se dirigeaient vers eux. Edward se plaça devant Bella. Malheureusement, cela ne servit à rien. Une brise vient chatouiller la nuque de l'humaine, dirigeant son enivrant parfum vers James.
Un véritable cauchemar débuta alors pour Edward. Il s'en voulait de n'avoir pas été assez fort pour résister à Bella. Il regretta de l'avoir invitée à cette partie de base-ball alors qu'il savait que cela pouvait être dangereux. Il se trouvait tellement idiot ! Et à présent, il risquait de perdre celle qu'il aimait. Au volant de la jeep, il voulait conduire Bella le plus loin possible. Simplement, elle ne le laissa pas faire. Son odeur imprégnait la maison de Charlie. En la cherchant, James se rendrait immédiatement là-bas et n'aurait de scrupules à assassiner son père. Alors ils se dirigèrent vers la demeure des Cullen. Un plan fut mis au point. Bella ferait croire à son père qu'elle quittait Forks pour toujours et elle se rendrait, accompagnée de Jasper et Alice, à Phœnix. Edward les rejoindraient là-bas et emmènerait Bella en lui sûr, le temps pour les autres d'étriper James. L'idée d'être séparé ne serait-ce qu'un instant de sa belle déchirait le cœur d'Edward. Mais avait-il le choix ? Le plan fut mis à exécution. Edward mena James sur une fausse piste, le temps pour Bella et son escorte de fuir. S'ensuivit alors une traque angoissante au terme de laquelle James et sa compagne comprirent le stratagème des Cullen et leur échappèrent. Edward se dépêcha de prévenir Jasper et Alice et promit à Bella qu'il arriverait sous peu, qu'elle devrait l'attendre à l'aéroport. Comment avait-il pu la mettre ainsi en danger ? Il se tortura tout le long du voyage. Lorsqu'il se rendit compte, à destination, que Bella avait fui, il se rendit immédiatement au studio de danse qu'avait vu Alice. Ses frères et sœurs et ses parents ne tarderaient pas à le rejoindre. Il était le plus rapide. Il aurait plus de chance d'arriver à temps. Lorsqu'il arriva, il se jeta sur James, furieux et inquiet pour sa belle mal en point. Il se battit avec James jusqu'à ce que les autres prennent le relais. Alors il alla retrouver Bella. Celle-ci ayant été mordue, il lui fallait choisir. Voulait-il qu'elle se transforme ? Il refusa cette option et aspira le venin. Tandis qu'il conduisait une Bella inconsciente jusqu'à l'hôpital le plus proche accompagné de Carlisle, les autres brûlèrent James et fabriquèrent les preuves d'un accident expliquant l'état de Bella. Edward ne quitta pas une seconde sa protégée. Lorsqu'elle se réveilla, il lui fit part de sa culpabilité. Évidemment, elle refusa de le considérer coupable et lorsqu'il parla de s'en aller, son cœur faillit s'arrêter. Il lui fallut promettre de rester tant qu'elle voudrait de lui. Elle se calma. Il finit par rire des soubresaut que le moniteur indiquait lorsqu'il la touchait.
Il l'emmena au bal lorsqu'elle retourna à Forks. Là, Bella lui demanda de la transformer. Il refusa. Comme ni l'un ni l'autre n'étaient prêts à céder quoique ce soit, ils laissèrent tomber... pour l'instant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-eternity.jdrforum.com
Edward Cullen
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 20/01/2009

Feuille de personnage
Force:
64/100  (64/100)
Vitesse:
76/100  (76/100)
Reflexe:
83/100  (83/100)

MessageSujet: Re: Edward Cullen   Dim 26 Avr - 16:12

Tentation


Le 13 septembre des dix-huit de Bella restera à tout jamais gravé dans l'esprit d'espoir comme celui où sa nature faillit tuer sa bien-aimée. En effet, les Cullen avaient organisé une petite fête pour Bella. En ouvrant une enveloppe, celle-ci se blessa, réveillant la soif de Jasper qui se jeta sur elle. Heureusement, les Cullen le retinrent. Après cela, Edward ne fut plus le même. Il était distant avec Bella et son regard n'exprimait rien. Il finit par décider avec le reste de sa famille qu'il serait mieux pour Bella qu'ils s'en aillent. Edward l'annonça à Bella dans la forêt, en lui faisant croire qu'elle ne lui apportait rien de bon. Il ne voulait qu'une seule chose : qu'elle recommence à vivre normalement. Elle le crut facilement... Ce fut terrible pour Edward de lui mentir ainsi et de l'abandonner, seule dans cette forêt, en sachant qu'elle essaierait de le suivre. Il laissa tout de même un mot à Charlie, imitant l'écriture de Bella, afin qu'il la retrouve. Sa famille et lui disparurent alors de Forks, comme s'ils n'avaient jamais existé. Il avait pris tous les cadeaux que Bella avait reçu pour son anniversaire de la part des Cullen. Sa famille s'installa ailleurs et Edward les quitta. Il s'essaya à la traque. Cependant, il n'était pas très doué pour cela, à moins que ce ne soit Victoria qui ait été beaucoup trop douée pour lui. Enfin, nous ne nous attarderons pas sur ces moments d'errance.
Au final, la volonté d'Edward de s'éloigner de Bella commença à faillir. Plusieurs fois, il songea à retourner la voir et à la supplier de le reprendre. Il n'eut pas l'occasion de mettre son envie à exécution car Rosalie l'avertit d'une vision d'Alice dans laquelle Bella mourrait. Lorsqu'il apprit cela, Edward appela chez Charlie pour avoir confirmation. Jacob lui répondit. Il se fit passer pour Carlisle. Lorsqu'il demanda à parler à Charlie, Jacob lui annonça qu'il était à l'enterrement. Désespéré et abattu, Edward raccrocha sans en entendre plus et prit la décision de mourir. Sa seule solution était d'aller voir les Volturi. Il se rendit donc en Italie et demande à cette puissante famille de l'achever. Ceux-ci refusèrent. Il n'avait alors plus qu'une option. Il devait faire quelque chose qui exposerait le monde des humains aux vampires. Les Volturi ne laisseraient jamais une telle chose se produire. Ils l'abattraient sur-le-champ. Il opta pour une fin théâtrale. Lorsque le soleil serait à son zénith, il s'avancerait jusque sur la grand place, qui serait remplie d'humains, et exposerait sa peau nue aux rayons du soleil. Il avança lorsqu'une personne le heurta de plein fouet. Bella ! Il crut d'abord être déjà mort. Comment aurait-elle pu être là alors qu'elle était morte ? Il ne pouvait plus être vivant. Il finit tout de même par se rendre compte qu'il était encore vivant, juste à temps pour protéger Bella qui, étrangement, n'était pas morte non plus. Alice les rejoignit rapidement. Ils se rendirent sous bonne escorte au château des Volturi. Edward serrait Bella contre lui. Il ne lâcha pas. Il dut promettre aux Volturi que Bella serait transformée pour pouvoir quitter le lieu sains et saufs. Lorsqu'ils rentrèrent en Amérique, Edward fut étreint par ses parents et Bella remerciée mille fois. Ils retournèrent tous à Forks. Edward porta Bella jusque dans sa chambre malgré la fureur de Charlie. Il fut d'ailleurs finalement chassé par ce dernier et interdit de séjour chez lui. Il fit mine de s'en aller avant de retourner dans la chambre de Bella, par la fenêtre cette fois. Il ne quitta plus Bella et lui promit de ne plus la quitter. Il pensait être tranquille un moment. Cependant, lorsqu'elle se réveilla, Bella exigea qu'il la transforme. Edward refusa. Bella exigea alors de se rendre chez les Cullen pour procéder à un vote. Tout le monde hormis Rosalie fut du côté de Bella, ce qui rendit Edward tellement furieux qu'il cassa un bahut magnifique que sa mère appréciait. Il ramena tout de même Bella chez elle. Il lui demanda d'attendre trois ans. Elle refusa et proposa d'attendre un an. Cette fois-ci, il refusa. Une idée venait de germer dans son esprit. Si elle voulait qu'il la transforme, elle devrait l'épouser d'abord. Elle refusa bien entendu. Edward fut quelque peu vexé. Aimait-elle plus l'immortalité que lui ? En revanche, il fut satisfait de lui. Cette proposition ferait réfléchir Bella et retarderait sûrement l'échéance.
Hésitation


Bella avait été punie par Charlie, non seulement pour sa fuite en Italie, mais aussi pour avoir conduit une moto (trahison de Jacob). Edward ne pouvait rester que quelques heures le soir avec Bella. C'était du moins ce qu'il était censé faire officiellement. Car officieusement, il restait dans la chambre de Bella chaque soir sans que Charlie ne s'en doute. La punition finit tout de même par prendre fin, sous certaines conditions. Bella devait par exemple rendre visite à Jacob. Edward aurait préféré que la punition ne soit pas levée... Il profita d'ailleurs de cette nouvelle liberté pour rappeler au bon souvenir de Bella les billets d'avion offerts par Esmée et Carlisle pour aller voir Renée. Il força la main de Bella pour qu'elle les utilise le week-end suivant. Le fait que Bella y aille avec Edward poussa Charlie à punir de nouveau sa fille, chose qu'elle n'apprécia absolument pas. Si Edward était fier de pouvoir éloigner Bella de Forks ce week-end là, ce n'était pas tellement parce qu'il avait réussi à l'empêcher de rendre visite à Jacob. En réalité, Alice savait que Victoria ferait une tentative ces jours-là. D'où l'intérêt d'éloigner Bella. Évidemment, Edward ne fut pas heureux de la colère de sa belle. Celle-ci ne lui en voulut pas très longtemps. Elle était incapable de lui résister, comme lui en était aussi incapable. Il n'informa pourtant pas l'intéressée de la cause de cet éloignement. Ce fut Jacob qui le fit le lundi matin au lycée. Au moins, cela expliquait pourquoi Edward était aussi possessif. Ce dernier dut s'absenter durant deux jours pour chasser. Il laissa Bella sous la surveillance d'Alice. Il pensait être tranquille. Cependant, il dut rentrer plus vite que prévu lorsqu'Alice lui apprit que Bella avait disparu du futur. Lorsqu'il rentra, en pleine nuit, il trouva Bella couchée sur le canapé. Il la porta doucement jusque sur le lit et se coucha près d'elle. Étrangement, il n'était pas furieux. Il le devint lorsque Bella se réveilla et lui rapporta les propos de Jacob. Comment avait-il osé dire qu'il préférait la voir morte plutôt que vampire ? Il aurait voulu le tuer sur-le-champ. Il avait blessé Bella, et de cela, il ne pouvait se réjouir.
Lorsqu'il la ramena chez elle, il se rendit compte qu'un vampire qu'il ne connaissait pas avait pénétré chez elle. Cette dernière constata d'ailleurs la disparition de vêtements. Cependant, rien ne leur permettait d'établir les raisons de cette intrusion pacifiste. Edward laissa Jacob venir chez Bella pour qu'il y renifle l'odeur. Lui non plus ne la connaissait pas. L'histoire fut oubliée dans un coin des esprits tandis que tous étaient préoccupés par l'armée de nouveaux-nés qui décimait Seattle.
Lorsqu'Edward et Alice durent aller chasser, ils accordèrent à Bella le droit d'aller à la Push. Elle y serait en sécurité et mieux qu'avec Emmett et Jasper. Finalement, Edward regretta amèrement de lui avoir permis de se rendre chez Jacob car celui-ci l'avait embrassée de force, ce qui avait forcée l'humaine à lui coller un pain. En tout logique, elle s'était cassé la main. Edward était tellement en colère qu'il menaça de tuer Jacob s'il avait le culot de la lui ramener encore une seule fois amochée.
Le jour de la remise des diplômes arriva. Alice esquiva son frère le plus possible. Lorsqu'elle monta sur l'estrade pour récupérer son diplôme, elle traduisit mentalement l'hymne national en différentes langues. Elle devait cacher à son frère ce que Bella et elle avaient découvert. Bella finit par avouer cela à Edward. Les vêtements disparus avaient pour but de permettre aux nouveaux-nés de la retrouver. Inquiet, Edward quitta Bella le temps qu'elle dîne avec son père et alla en parler avec Carlisle. Ils décidèrent de faire comme si de rien n'était. La fête organisée par Bella eut donc bien lui chez les Cullen. Personne ne manquait à l'appel, pas même les loups. Edward restait en permanence près de Bella, resserrant son étreinte lorsque Mike vint saluer sa camarade. Ce soir-là, les vampires informèrent les loups de la situation et une alliance se créa entre eux. Une réunion fut organisée au cours de laquelle Jasper expliquerait à tous comment vaincre un nouveau-né. Bella tint à y assister malgré les réticences d'Edward. Enfin cela se passa bien malgré la méfiance des loups.
Finalement, Bella accepta d'épouser Edward. Il n'exigeait pas de mariage en grande pompe. Il voulait simplement un mariage. Bien entendu, Alice ne les laisserait pas faire, mais c'était une autre histoire.
Lorsqu'Alice eut la vision de l'arrivée imminente des nouveaux-nés, tous mirent en place un plan d'action. Bella partirait avant en compagnie d'Edward pour déposer son odeur un peu partout et distraire les nouveaux-nés. Ensuite, Jacob porterait Bella jusqu'à un lieu où Edward aurait planté une tente. Tout se passa comme prévu. La nuit, Edward fut obligé d'accepter que Jacob dorme dans le duvet avec Bella, celle-ci étant complètement gelée. Ils passèrent une bonne partie de la nuit à converser. Ce fut le lendemain matin que les choses se corsèrent. Bella voulut se lever. Jacob l'étreignit et Edward crut qu'il l'étouffait. Il l'envoya alors valdinguer à travers la tente. Ils étaient prêts à se battre avec les poings et d'autres armes moins loyales. Bella était l'enjeu de cette rixe. Jacob finit par quitter la tente. Alors Edward et Bella discutèrent du mariage. Le loup ayant entendu s'enfuit. Bouleversée, Bella demanda à Edward d'aller le chercher. Il s'exécuta à contre-cœur. Il n'y allait pas pour Jacob mais pour Bella. Il ne voulait pas la blesser. Il revint avec le loup. Il les laissa discuter. Alors que Bella s'en voulait d'avoir demandé à Jacob de l'embrasser, Edward fut simplement déçu d'avoir perdu une occasion de cogner sur le traître Jacob. Enfin ce n'était pas le plus important. Edward resterait avec Bella pendant que les autres se battaient. Cela ne gênait pas trop le vampire même si cela torturait Bella. Ils crurent que tout était fini, cependant que Victoria et un de ses larbins étaient tombés par hasard sur la piste de Bella, Edward et Seth. Ceux-ci se battirent vaillamment pour protéger Bella. Edward acheva Victoria sous les yeux ahuri de Bella. Les Volturi arrivèrent après la bataille, désolés d'avoir raté la bagarre. Ils filèrent une fois que le mariage de Bella et Edward leur fut annoncé. Alors la vie reprit son cours...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-eternity.jdrforum.com
Edward Cullen
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 20/01/2009

Feuille de personnage
Force:
64/100  (64/100)
Vitesse:
76/100  (76/100)
Reflexe:
83/100  (83/100)

MessageSujet: Re: Edward Cullen   Dim 26 Avr - 16:13

Révélation


Le mariage fut annoncé à tous. Charlie et Renée ne furent pas l'obstacle escompté. Renée s'avéra d'ailleurs particulièrement heureuse. Alice tient à tout organiser. Edward trouva cette attention adorable. La bague qu'il lui avait offert ainsi que le bracelet ne la quittaient pas. Finalement, elle n'était pas malheureuse de l'épouser ! La seule ombre au tableau concernait le fait qu'il allait devoir la transformer. Il avait encore un peu de temps. Elle voudrait profiter au maximum de notre lune de miel, j'en étais certain. L'île d'Esmée ne pouvait que lui plaire. Le mariage se passe plutôt bien. Bella était ravissante dans sa robe et elle était comblée. Comment pouvait-il en aller autrement ? Edward lui fit un cadeau particulier. Jacob, qui avait fui Forks dès qu'il fut en bonne santé, arriva pour féliciter Bella. Malheureusement, tout ne se passa pas aussi bien qu'Edward ne l'avait prévu. L'idée de la lune de miel avec tout ce que cela impliquait gêna Jacob qui perdit son calme. Bella fut bouleversée. Cependant, cela passa vite car ils retournèrent danser avec les autres. Edward avait tenu à cacher à Bella leur destination. Ainsi, elle ne sut où ils se rendaient que lorsqu'ils y arrivèrent. Comme prévu, elle adora. Le temps qu'elle se rafraichisse, Edward se rendit, nu, dans l'eau. Bella ne tarda pas à l'y rejoindre...
Le lendemain matin, lorsque Bella se réveilla, elle semblait heureuse. Edward, lui, maudissait une fois de plus sa bêtise. Le corps de Bella était presque entièrement recouvert de bleus. Il aurait une pu la tuer au cours de cette nuit d'amour. Bella parvint à le dérider un peu en lui annonçant fermement son bonheur. Si l'expérience avait été excellente, le résultat n'était pas brillant. Il avait fait du mal à sa femme... A partir de ce jour-là, il tenta d'épuiser Bella le plus possible afin qu'elle n'ait plus la force de réclamer quoique ce soit. Il finit tout de même par céder aux suppliques déchirantes de sa femme. Cette fois-ci, comme il savait à quoi s'attendre, il ne la blessa pas, concentrant sa force sur la tête de lit. Et puis un jour, Bella eut des nausées. Il la retrouva dans la salle de bain. Il ne comprit pas immédiatement. Lorsqu'il réalisa que Bella était enceinte, il resta interdit quelques instants. Puis, paniqué, il contacta Carlisle. Celui-ci lui ordonna de rentrer à la maison le plus vite possible afin qu'ils puissent débarrasser Bella de cela. Edward rassembla rapidement les affaires et reconduisit Bella à Forks. Là-bas, il fut surpris de constater que Bella se jetait dans les bras de Rosalie. Il ne tarda pas à apprendre qu'elle avait contacté la blonde parce qu'elle refusait qu'on lui enlève son bébé. Edward était furieux contre sa sœur plus que contre Bella. La chose l'affaiblissait à tel point qu'elle restait allongée tout le temps. Qui plus était, il lui arrivait de lui briser des os. Les Cullen durent faire croire à tout le monde que Bella était malade et très contagieuse. Jacob brava cependant l'interdit. Il put voir le désastre et surtout, il put lire la douleur dans les yeux d'Edward. En effet, celui-ci était terriblement malheureux. Il risquait de perdre sa femme pour une chose monstrueuse ! Il était prêt à accepter que Bella couche avec Jacob si elle tenait tant que ça à être mère. Il était pour ainsi dire prêt à tout pour la vie. Si Rosalie ne la protégeait pas aussi férocement, il l'aurait protégée contre son gré. Mais voilà, cette égoïste était là et il était forcé de supporter de voir sa bien aimée souffrir et mourir à petit feu. Fort heureusement, il trouva une idée, grâce à Jacob. Il lui firent boire du sang. Bella reprit alors des forces. Peu de temps après cela, Edward entendit quelque chose qui le fit radicalement changer d'avis. Les pensées du bébé parvinrent à ses oreilles. Il comprit alors ce que pouvait ressentir Bella... Le bébé était désolée de faire mal à sa maman et essayait de faire attention et de bouger le moins possible. À partir de ce moment-là, il ne fut plus question pour Edward de séparer la mère et l'enfant. Cela aurait été de toute manière impossible...
Il ne lui restait plus qu'une seule possibilité de sauver sa femme. Lorsque l'enfant sortirait, il faudrait qu'il la morde autant que possible. Le venin guérirait les blessures de l'accouchement et Bella serait toujours là. Simplement, il devait agir de concert avec Carlisle. Bien entendu, cela ne fut pas aussi simple. Carlisle et Esmée étaient partis chasser lorsque Renesmée décida qu'il était temps pour elle de venir au monde. Bella fut montée dans le bureau de Carlisle, métamorphosé en chambre d'hôpital pour l'occasion. Elle perdit rapidement connaissance, avant même que sa colonne vertébrale ne soit brisée. Ce fut du moins ce que pensa Edward. Tandis que Jacob la maintenait, Edward déchira le placenta et sortit l'enfant du ventre de sa mère. Elle était magnifique... Il prit quelques instants pour la contempler avant de la confier un peu à sa femme. Celle-ci la baptisa Renesmée, des noms de ses deux grands-mères. Puis il la confia à Jacob. Restait maintenant le plus difficile... Faire battre de nouveau le cœur de Bella ! Il la mordit en plusieurs endroits avant de congédier Jacob sans sommations. En effet, celui-ci ne considérait plus Bella que comme un corps. Edward, lui, s'acharna à ramener Bella à la vie, le temps que le venin prenne le relais. Contre toute attente, cela fonctionna.
Les deux jours qui suivirent la naissance de Renesmée furent les plus longs de toute l'existence d'Edward. Bella ne bougeait pas. Il n'y avait que son cœur pour lui indiquer l'avancement de la transformation. Souffrait-elle ? Allait-elle tenir jusqu'à la fin de la transformation ? Carlisle pensait que son fils avait agi comme il le fallait. Le venin avait guéri ses blessures. Après tout, elles n'étaient pas plus graves que celle d'Esmée. Lorsque Bella se réveilla, Edward fut soulagé. Elle était merveilleusement belle bien que déboussolée. Lorsqu'elle se fut habituée à ce nouveau monde, elle l'étreignit de toute sa force de nouveau-né. Edward laissa échapper un gémissement de douleur. Avant de lui présenter sa fille, Edward mena Bella à la chasse. Il commit une erreur en oubliant de vérifier la présence d'humains dans les environs. Cependant, ce qu'il vit en valait le coup. Lorsque Bella se rendit compte que quelqu'un la suivait, elle se retourna et grogna sur son mari. Celui-ci fut surpris. Comme tout le monde d'ailleurs lorsque l'histoire fut racontée. Enfin il finit tout de même par conduire Bella à sa fille, malgré des réticences de Jacob. Il aurait d'ailleurs bien aimé que Bella lui arrache la tête pour avoir osé s'imprégner de son enfant.
Edward fut heureux lorsqu'il vit Bella et Renesmée réunies. Ce bonheur fut de courte durée car Irina, venue au départ pour s'excuser auprès des Cullen, aperçut Renesmée et Jacob de loin et alla en informer les Volturi. Après avoir donné l'ordre à sa famille de chercher le plus d'alliés possibles, Alice s'en alla, accompagnée de Jasper et ne donna plus de nouvelles. Ce fut un coup dur pour l'aîné de la famille. Non seulement sa fille était menacée, mais en plus sa sœur décampait. Il resta avec sa petite famille et Jacob le temps que les autres aillent chercher du monde. Bella lui cachait quelque chose, il le savait. Il n'essaya cependant pas de savoir de quoi il s'agissait. Elle était la seule à échapper aux dons des Volturi. Ce qu'elle lui cachait devait être très important et surtout devait rester dans le plus absolu des secrets. Encore une fois, la famille Cullen devait essuyer une tempête, probablement la plus grosse de toute leur histoire. Une expédition punitive des Volturi, ce n'était pas rien ! Fort heureusement, Renesmée était convaincante. Ainsi, ils n'eurent aucun mal à convaincre tous ceux qui étaient venus les aider. Tous acceptèrent de témoigner et la plupart de se battre s'il le fallait. Bella apprit à se servir de son pouvoir et Edward servit de cobaye. Il en était tout de même heureux. S'il pouvait aider sa femme à se protéger, il ne pouvait qu'être heureux. Renesmée grandissait à vue d'œil, ce qui ne faisait qu'accroître l'angoisse déjà palpable chez les alliés des Cullen.
L'heure de la confrontation finit par arriver. Les Cullen et leurs alliés, Alice et Jasper exceptés, allèrent à la rencontre de l'expédition. Comme prévu, les Volturi n'étaient pas venus dans l'intention de discuter. Ils furent cependant forcés d'écouter par le bouclier de Bella. Si les italiens et leurs témoins furent surpris, Edward et les autres ne l'étaient pas moins. Le bouclier de Bella couvrait toute l'assemblée. Il leur permit de s'exprimer. Bien qu'ils n'eurent aucun mal à être convaincu que Renesmée était à moitié humaine, les Volturi cherchèrent à détruire le clan des Cullen. Pour ce faire, tous les moyens étaient bons. Lorsque tous eurent comprit qu'en l'état actuel des choses ils risquaient bien de ne pas survivre, une scène d'adieu terrible se déroula, chacun embrassant sa moitié. Edward comprit à ce moment-là ce que son épouse lui cachait. Elle avait prévu un plan de secours pour Renesmée. Edward remercia Jacob pour toute l'aide qu'il lui avait apportée et pour l'aide qu'il apporterait à son adorable petite fille, le considérant à présent comme son frère. Il été terriblement triste. Comme tout le monde autour. Ce jour-là, les Volturi auraient pu détruire une grande partie des vampires, mais Alice n'en avait pas décidé ainsi. Elle arriva in extremis. Lorsqu'Edward put entendre ses pensées, il fut soulagé. Non seulement le retour de sa sœur le rendait fou de joie, mais aussi elle lui apprit qu'elle n'avait pas déserté, qu'elle était simplement allée chercher du secours. Par ailleurs, ce secours n'allait pas les seulement leur permettre de rester sains et saufs. En effet, Nahuel était lui aussi un hybride, comme Renesmée. S'il leur sauva la vie, il leur permit aussi de savoir à quoi s'attendre avec Renesmée. Elle ne mourrait pas très jeune. Elle grandirait pendant sept ans et aurait la vie éternelle. C'était rassurant. Les Volturi s'en allèrent donc, au grand soulagement de tous, et les vampires retournèrent à la vie normale. Edward pensait qu'ils seraient tranquilles après cela. Cependant, Alice eut une vision terrifiante montrant la disparition des Volturi dans des circonstances obscures. Très rapidement, la rumeur de l'existence de chasseurs de vampires se répandit dans la communauté des sang-froid. À croire qu'ils n'auraient jamais la paix...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://twilight-eternity.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edward Cullen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edward Cullen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edward Cullen est-il plus une star que Robert Pattinson ? L'acteur est-il adulé pour lui ou pour son rôle ?
» Edward Cullen
» Qui d'autre que Robert Pattinson aurait pu jouer Edward Cullen?
» Edward au Brésil
» Qu'est-ce que vous n'aimez pas chez Edward?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight Eternity :: Avant de jouer, les bureaux administratifs :: Contrôle d'Identité :: Fiches validées :: Fiches des Vampires-
Sauter vers: