Twilight Eternity

Joignez-vous à nous pour recréer l'univers de Stephenie Meyer !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Attaque Inatendue [Bella}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacob Black
Modificateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Age : 27
Localisation : Pas très loin de Renesmée ^^
Race : Modificateur
Régime alimentaire : Mange BEAUCOUP!!
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Force:
65/100  (65/100)
Vitesse:
65/100  (65/100)
Reflexe:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Attaque Inatendue [Bella}   Mar 17 Nov - 23:37

    Il y a des jours comme ça où on préfèrerait rester chez soi! Et je trouve que ce genre de jour est beaucoup trop fréquent dans ma vie en ce moment. Tout ce que je voulais faire, s'était uniquement pouvoir faire un tour en forêt sans avoir personne sur le dos. Sans entendre mon père me hurler dessus pour je ne sais quelle raison ou encore Bella me donner des conseils sur comment je devrais me comporter avec Nessie. Le genre de chose qui peut agacer au bout d'un moment. Non pas que je ne voulais pas voir ma jolie poupée aujourd'hui, juste que sa mère arrivait à me taper sur le système des fois! Alors, je voulais juste passer "inaperçu" et pouvoir tranquillement me balader en loup dans la belle et grande forêt de la Push, lieu de prédilection de ma meute et de mes ancêtres.

    Malheureusement, je reste connecté avec Seth et Leah en étant un loup. Mais il me suffisait de les ignorer totalement. Je n'avais qu'à ne pas penser et ils me ficheraient la paix pour de bon... Je n'entendais pas leurs pensées, ils ne devaient pas être dans le coin. Mes pattes foulèrent le sol meuble et poussiéreux de la forêt avec une habilité et une habitude déconcertante! Mais j'aimais cet endroit et je le connaissais comme ma poche. C'est d'ailleurs pour cette raison que je compris que quelque chose y clochait...

    Je pouvais sentir que quelque chose allait se passer. Et la chose ne tarda pas à me tomber sur le coin du museau!
    Un loup... Non pas un modificateur, mais un vrai loup garou. Un enfant de la lune. Une bestiole avide de sang et de tuerie. Je ne pu retenir un grognement à la vue de cette bête dans MA forêt. S'en suivit un combat acharné.

    (...)

    Le combat ne tourna pas en ma faveur. Mais je ne compris pas, d'ailleurs je ne comprend toujours pas, pourquoi cet abruti de sale bête m'a attaqué. Utilisant mes dernières forces une fois qu'il eut battu en retraite, tout de même un peu blessé par les nombreuses morsures que je lui avais infligé, je me suis alors retrouvé devant la maison des Cullen, hurlant à la mort, avant de sombrer, m'écroulant à terre dans un bruit sourd...

_________________

“- Je te haie Jacob Black !
- Tant mieux la haine est une passion.
- Je t'en foutrais de la passion moi, le meurtre, l'ultime crime passionnel !”.
Revenir en haut Aller en bas
Isabella Cullen
Admin ~ Vampire végétarien
avatar

Double compte : Carlisle Cullen
Féminin Nombre de messages : 446
Age : 28
Localisation : Avec Edward et Renesmée, non loin du reste de ma famille.
Race : Vampire de la famille Cullen
Régime alimentaire : Végétarien. J'ai une préférence pour les pumas.
Date d'inscription : 21/01/2009

Feuille de personnage
Force:
67/100  (67/100)
Vitesse:
74/100  (74/100)
Reflexe:
84/100  (84/100)

MessageSujet: Re: Attaque Inatendue [Bella}   Dim 22 Nov - 21:19

L’automne avait commencé à prendre possession de Forks depuis quelques semaines. Cette emprise avait été discrète au départ, le temps se contentant de parer les feuilles des arbres de leurs plus belles couleurs. Et, lentement, les feuilles avaient commencé à virevolter dans les airs, jusqu’au moment où elles ne tinrent plus du tout. Ce jour-là, Bella s’étonna des sons sourds et légers produits par la chute de toutes ces feuilles. Au départ, elle ne comprit pas quelle pouvait bien être l’origine de ce bruit. Alors elle regarda par la fenêtre et l’explication lui apparut. L’automne avait enfin décidé de révéler sa présence. Une légère brise faisait frissonner les arbres qui se libéraient ainsi de leur costume. Bella resta un long moment devant la fenêtre ouverte. Elle humait l’air, saisissant les subtiles odeurs de bois et de terre portées par l’air frais. Les humains n’avaient pas la capacité de sentir tout cela. Ils ne pouvaient pas non plus voir les mouvements gracieux des feuilles alourdies. C’était pourtant magnifique. L’on avait l’impression d’assister à un bal. Chaque teinte était unique. Les feuilles d’un même arbre ne portaient jamais les mêmes tons. Qui plus est, si elles prenaient toutes la même direction, elles ne le faisaient pas de la même façon. Bella observa les tours et virages pris par les feuilles avant qu’elles ne se posent sur la terre humide. Ce moment-là, elle voulait le partager avec Edward, ainsi qu’avec Renesmée. Ne voulant pas perdre une miette de ce spectacle à proprement parler fascinant, elle se concentra quelques secondes pour ouvrir son esprit et appeler Edward, lui demandant de venir avec Nessie.

Edward lisait devant la cheminée allumée lorsqu’il entendit la « voix » de Bella. C’était toujours une surprise pour lui de capter les pensées de Bella. En effet, elle n’ouvrait pas souvent son esprit. Elle s’y entraînait parfois afin de le faire sans effort, mais cela n’était pas un réflexe en temps normal. Alors, à chaque fois que Bella lui parlait en pensée, il sursautait et avait l’air béat. Sa voix avait une texture irréelle et sublime. Il savait que ce n’était pas une urgence alors il ne s’inquiéta pas. Il alla chercher Renesmée avant de rejoindre son épouse, l’esprit de nouveau fermé, devant la fenêtre de leur chambre. La fillette s’interrogea jusqu’à ce que le bras pâle de sa mère n’indique l’extérieur. Les yeux couleur chocolat de l’enfant s’ouvrirent en grand. Elle aussi fixait, hypnotisée, le ballet ouvrant l’automne. Elle sourit et posant une main sur la joue de sa mère et une autre sur celle de son père pour leur faire part de son émerveillement. Edward quant à lui ne fixait pas les feuilles mais les femmes de sa vie. Le spectacle donné dehors, il l’avait observé pendant plus de cinquante ans. En revanche, celui de voir sa femme et sa fille s’émerveiller était nouveau pour lui. Il sourit amoureusement. Ils restèrent un moment tous trois, jusqu’à ce que Renesmée ne s’agite, finalement ennuyée. Alors, il était temps de confier Renesmée à Edward. Bella embrassa sa famille et le père conduisit sa fille, à une vitesse raisonnable, en ville, chez son grand-père.
Pendant ce temps, Bella entreprit de faire le ménage dans le cottage. Ce n’était pas son activité favorite. Cependant, elle était nécessaire. La maison sentait l’automne mais une odeur de poussière commençait à prendre le dessus. De toute manière, se disait-elle, cela ne sera pas long. Il ne lui fallut en effet que quelques minutes pour nettoyer de fond en comble la chambre de sa fille adorée. Puis, elle s’attaqua à sa propre chambre. C’était un véritable chantier. Elle n’eut pas le temps d’aller plus loin.

Une odeur vint lui piquer le nez tandis qu’elle venait d’ouvrir la fenêtre pour aérer. Elle ne parvint pas à l’identifier cependant. Elle se tendit quelque peu et cessa son activité pour rejoindre la maison des Cullen. Il n’y avait qu’Esmée, Emmett et Rosalie était dans le Nord, Alice et Jasper chassaient, Carlisle était de garde et Edward tenait probablement un peu compagnie à Charlie. Esmée était occupée à restaurer un ancien tableau avec minutie. Bella ne l’embêta pas longtemps et alla s’installer dans le salon. Elle alluma la télévision et tenta de faire passer son angoisse en zappant. Tout à coup, un hurlement déchirant parvint à ses oreilles. Il était proche. Bella identifia immédiatement l’origine de ce cri. Jacob ! Elle bondit du canapé et fonça dehors. Rapidement, elle vit un loup roux allongé devant la maison. Une odeur différente s’imposa. A la puanteur habituelle du pelage de Jacob s’ajouta l’odeur du sang. Mais ce sang ne fit pas tourner la tête de Bella.

- Jake, cria-t-elle !


Il ne bougea pas plus. Alors, elle souleva le corps inerte du loup et courut à l’intérieur. Elle déposa Jacob sur le canapé. Esmée arriva en même temps qu’elle, alertée par le hurlement ainsi que par l’odeur inhabituelle.

- Je vais chercher Carlisle, lança-t-elle.

Et elle s’en alla dans un coup de vent, sans même enlever son tablier. Bella s’agenouilla près de Jake. Elle était inquiète. Qui donc avait pu mettre son ami dans un tel état ? Elle enleva sa veste et la déchira. Elle appuya sur les plaies dégoulinantes de Jacob, espérant que la froideur de ses mains et la pression qu’elle exercerait seraient suffisantes pour arrêter les saignements, le temps que la magie lupine fasse son œuvre.

- Tiens le coup Jake ! Je t’en prie !

L’espace d’un instant, elle crut voir une des paupières du loup s’agiter...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://sweetie-universe.over-blog.com
Jacob Black
Modificateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Age : 27
Localisation : Pas très loin de Renesmée ^^
Race : Modificateur
Régime alimentaire : Mange BEAUCOUP!!
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Force:
65/100  (65/100)
Vitesse:
65/100  (65/100)
Reflexe:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: Attaque Inatendue [Bella}   Lun 23 Nov - 2:52

    Courant à travers une forêt qui semblait comme inconnue, floue, étrangement désagréable à mes yeux. J'avais l'impression pénible que la superbe forêt de la Push était devenue mon ennemie. Elle avait envoyé un loup garou sur moi et je me laissais embarquer par l'odeur nauséabonde que dégageaient les seuls amis qui pouvaient faire quelque chose pour moi en cette situation. Je laisse mes aboiements et hurlement déchirer le ciel de Forks, poussant des gémissement de douleur au petit bonheur la chance tant chaque mouvement que j'entreprends me tue. Alors que je finis par sentir cette odeur familière que j'aime tout en la détestant, je pousse un dernier hurlement avant de m'échouer au sol.

    Suite à ça, je ne sais combien de temps mes yeux sont restés fermés et mon corps inerte, mais je pouvais très bien sentir l'odeur de Bella qui me titiller le museau. Je me souviens soudainement aussi avoir entendu mon nom... Mais ça, peut être était ce dans mes rêves?
    Les paupières légèrement entrouvertes, je vois toujours floue. Le décor à changé. Je ne suis plus dehors. Mais je sens une odeur de feuilles autour de moi. Peut être que quelques unes se sont collées à ma fourrure collante à cause du sang que j'ai perdu.

    Une pression s'applique sur mon corps. Mais mes yeux ne veulent pas encore s'ouvrir. Mes paupières frétillent alors que j'entends Bella prononcer mon nom... Puis, je me laisse de nouveau aller dans un court sommeil indésirable.

    Je finis par entendre des bribes de conversation... Quelqu'un parle de couverture. La voix est masculine. Elle s'adresse à Bella. Mais ça n'est pas Edward. Différente. Je n'arrive pas à mettre le doigt dessus.
    Une couverture? Mais je n'ai pas froid... Je n'aurais jamais froid. Pourquoi aurais je besoin d'une couverture?
    Les yeux entrouvert, j'essaye de faire bouger mes membres et finit par voir ma main... Elle est rougit de sang alors que je viens de la faire traîner le long de ma hanche... Une main? Pas une patte?... Je ne suis plus un loup... Ou suis je?

    Je ne comprend plus les mots des personnes qui s'activent autour de moi. Je me concentre alors sur ce qu'il s'est passé... Un loup garou. Dans les bois. Il y a un loup garou à la Push. Un monstre assoiffé de sang humain. Pas un modificateur ou une sangsue végétarienne, non! Un loup garou. Un enfant de la lune. Qui ne se transforme que sous ses rayons. Qui ne cherche qu'à tuer. Je suis tomber sur plus fort que moi... Que foutaient donc Leah et Seth?

    Ma tête me fait horriblement souffrir comme si quelqu'un s'amusait à me mettre de grand coup de massue dedans avec facilité et régularité. Cela me fait grogner, pousser un gémissement. Je referme les yeux, les garder entrouvert me fatigue. De toute façon, je m'embête pour rien, j'y vois pas grand chose. Peut être qu'une blessure à fait couler du sang sur mon visage? Ou alors, je suis encore sous le choc de la chose... Mais je veux bouger, me lever... Je tente l'expérience de me mettre assis.

_________________

“- Je te haie Jacob Black !
- Tant mieux la haine est une passion.
- Je t'en foutrais de la passion moi, le meurtre, l'ultime crime passionnel !”.
Revenir en haut Aller en bas
Isabella Cullen
Admin ~ Vampire végétarien
avatar

Double compte : Carlisle Cullen
Féminin Nombre de messages : 446
Age : 28
Localisation : Avec Edward et Renesmée, non loin du reste de ma famille.
Race : Vampire de la famille Cullen
Régime alimentaire : Végétarien. J'ai une préférence pour les pumas.
Date d'inscription : 21/01/2009

Feuille de personnage
Force:
67/100  (67/100)
Vitesse:
74/100  (74/100)
Reflexe:
84/100  (84/100)

MessageSujet: Re: Attaque Inatendue [Bella}   Mar 24 Nov - 12:30

Bella était folle d’inquiétude. Elle n’avait pas l’habitude de gérer des émotions aussi intenses et cela l’agaçait. Elle ne pouvait rien faire pour Jacob, si ce n’était presser ses plaies pour l’empêcher de se vider de son sang. Elle l’implorait en silence de revenir à lui. Elle ne l’avait jamais vu autant blessé. Elle ne pouvait pas comparer avec la bataille contre Victoria dans la mesure où on lui avait interdit d’aller le voir. Tout ce qu’elle savait, c’était que Jacob avait beaucoup souffert. A présent, sa condition de vampire ne changeait rien. Elle ne pouvait pas aider son ami. Elle ne pouvait qu’attendre l’arrivée de Carlisle. Cette impuissance la rendait folle.
Heureusement, le père de famille ne tarda pas à arriver. Bella le sentit avant de le voir. Pourtant, elle ne bougea pas, restant appuyée sur les blessures de Jacob.

- Que s’est-il passé, interrogea Carlisle en se plaçant à côté de Bella ?

Esmée les avait rejoints. Elle posa la trousse de Carlisle près de lui.

- Je n’en sais rien, paniqua Bella. J’ai entendu un hurlement et je l’ai trouvé comme ça devant la porte !

Carlisle fit se pousser Bella afin de voir l’étendue des blessures de Jake. Il grimaça. Bella respira calmement, accroupie près de Carlisle. Elle sentit alors une odeur étrange.

- Carlisle... C’est quoi cette odeur ? Ce n’est pas celle de Jacob. Enfin si, mais pas seulement. Cette odeur me hérisse...


Carlisle renifla un court instant tout en prenant la place de Bella.

- Nous verrons plus tard, dit-il. Esmée ? Va prévenir Edward pour qu’il ne ramène pas Renesmée avant un moment.


Ainsi, Bella et Carlisle restèrent seuls près de Jacob. Rapidement, Carlisle envoya Bella chercher une couverture à l’étage. Bella ne demanda pas pourquoi Jacob aurait besoin d’une couverture, préférant se dépêcher. Lorsqu’elle revint, elle vit une main dépasser du canapé. Elle comprit alors les raisons de cette requête étrange. Sans regarder, elle tendit la couverture à Carlisle qui la plaça sur l’endroit à cacher sans pour autant camoufler ses blessures. Lorsque ce fut fait, Bella rouvrit les yeux. Elle prit peur en voyant le sang sur le corps de son ami. Tant qu’il était en loup, elle n’avait pas fait le rapprochement. Mais maintenant qu’il avait repris forme humaine, elle se rendit compte qu’il était encore plus gravement blessé qu’elle ne l’avait cru. Carlisle sortit des instruments de sa trousse et désinfecta les plaies de Jacob. Il demanda à Bella, pour aller plus vite, de bander les blessures, ce qu’elle fit sans se faire prier. Lorsque le sang avait cessé de couler, Carlisle examina les os du blessé. Il grimaça.

- J’ai besoin que tu tiennes Jacob et que tu l’empêches de bouger. Même s’il se réveille, tu ne dois surtout pas le lâcher.

Bella acquiesça. Malgré tout, son angoisse était palpable. Carlisle allait remettre en place les os brisés de Jacob et il risquait d’avoir à en recasser certains. La jeune vampire se plaça au niveau du torse du Quileute et fit pression avec ses bras pour qu’il ne bouge pas. Elle ne voulut pas regarder Carlisle et fixa le visage brun de Jacob. Une fois de plus, elle crut le voir s’agiter.

- Attends, interpella-t-elle. Je crois qu’il revient à lui ! Tu ne peux pas lui donner quelque chose pour ne pas qu’il souffre ?

Carlisle hocha la tête. Mais il attendit tout de même de voir si Bella avait vu juste. Il ne voulait pas brusquer Jacob en lui infligeant une douleur violente alors qu’il se réveillait. Il se rappelait parfaitement de la fois où il avait du faire ça et savait que Jacob n’apprécierait pas forcément un réveil aussi violent.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://sweetie-universe.over-blog.com
Jacob Black
Modificateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Age : 27
Localisation : Pas très loin de Renesmée ^^
Race : Modificateur
Régime alimentaire : Mange BEAUCOUP!!
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Force:
65/100  (65/100)
Vitesse:
65/100  (65/100)
Reflexe:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: Attaque Inatendue [Bella}   Mer 25 Nov - 21:20

    Pendant mes pertes de conscience, mon esprit repart dans les méandres de mes souvenirs. Ça part dans les instants où ce même esprit était obsédé par la jeune femme qui ne m'a jamais appartenu. Puis, l'image change. Elle, elle se trouve avec son mari et avec eux, une enfant. Ma Nessie. L'Italie. A nouveau ce rêve. L'horreur! Pourquoi je reste coincé ici? Je n'ai rien fait pour voir de nouveau ça!
    Quelque chose doit clocher à Forks... Des loups garous et ce rêve qui, même après vérification, continue de revenir. On doit être menacer par quelque chose...

    Alors que je remarque immédiatement que je ne suis plus un loup, je n'ai pas froid pour autant. Mais je sais que Bella doit chercher une couverture pour moi et je sais qu'on vient de la placer sur moi. Mais je n'ouvre pas les yeux. J'y arrive pas et ça, ça me fait peur. Des spasmes me prennent alors que je sens quelque chose de frais se coller sur ma peau et s'en retirer pour mieux se reposer dessus. Ça pique effroyablement! Je n'arrive pourtant pas à bouger...

    Je tente tout de même l'expérience de m'asseoir mais rien n'y fait. Je sais qu'on continue de s'activer et discuter autour de moi. Comme je suis au courant que Bella est toujours à mes côtés. Malgré l'horrible odeur qui domine largement la pièce, je sens une deuxième odeur, celle de ma vampire d'amie. Je sais que tu es là.

    Je frissonne fortement lorsque je sens à nouveau quelque chose de froid contre mon torse brûlant. Mais ça n'est pas comme tout à l'heure. Bella. Pour la première fois, je ressens un bonheur fou de sentir cette odeur qui me débecte! Je tente d'ouvrir les yeux et commence à entrevoir la jeune femme. J'esquisse un sourire alors que ma main veut se tendre vers elle.


    « Bella... »

    Je sais que je l'ai soufflé. Mais va t elle m'entendre?
    Ma main est très proche de quelque chose de glacé. Certainement Bella. Elle attrape alors ce qui est à sa porté. Cette fraîcheur me fait énormément de bien.

_________________

“- Je te haie Jacob Black !
- Tant mieux la haine est une passion.
- Je t'en foutrais de la passion moi, le meurtre, l'ultime crime passionnel !”.
Revenir en haut Aller en bas
Isabella Cullen
Admin ~ Vampire végétarien
avatar

Double compte : Carlisle Cullen
Féminin Nombre de messages : 446
Age : 28
Localisation : Avec Edward et Renesmée, non loin du reste de ma famille.
Race : Vampire de la famille Cullen
Régime alimentaire : Végétarien. J'ai une préférence pour les pumas.
Date d'inscription : 21/01/2009

Feuille de personnage
Force:
67/100  (67/100)
Vitesse:
74/100  (74/100)
Reflexe:
84/100  (84/100)

MessageSujet: Re: Attaque Inatendue [Bella}   Dim 29 Nov - 22:41

Anxieuse, Bella fixait ardemment Jacob, espérant qu’il se réveille. Au moins, elle serait un peu rassurée, sûre qu’il n’était pas à l’article de la mort. Elle avait expérimenté la guérison des vampires mais celle des Modificateurs lui était totalement inconnue. Elle ne pouvait que se souvenir de l’inquiétude dans le regard de Carlisle, ainsi que de celle des autres membres de la meute. Les Quileutes pouvaient-ils guérir de toutes les blessures, y compris des lésions cérébrales ou seules les blessures « secondaires » étaient guéries par leur magie ? Bella n’avait aucune idée sur la question. Elle n’avait jamais pensé à poser la question. Dans tous les cas, avoir une réponse ne l’aurait pas aidé à avoir moins peur car elle ignorait l’étendue de la souffrance de son ami. Elle se contentait d’empêcher Jake de bouger en imaginant le pire et en priant pour le meilleur.

Bella sentait ses muscles se contracter sous elle lorsque Carlisle replaçait les os. Les craquements qu’elle entendait lui donnaient la nausée. Son ouïe affinée lui faisait parvenir les moindres sons qui ne laissaient rien présager de bon. Elle voyait dans sa tête les os reprendre leur position normale, griffant la chair et les muscles. Elle imaginait tout cela et cela la rendait malade. Si elle avait été encore humaine, elle aurait vidé son estomac et se serait évanouie. Elle se sentait d’ailleurs mal de voir son ami ainsi. Ce n’était pas une douleur physique mais morale. Qu’arriverait-il si Jacob ne se remettait pas ? Renesmée serait anéantie ! Elle aussi. Que feraient-elles ? Non ! Jacob n’avait pas le droit de les laisser tomber. Il devait soulever ses paupières lourdes. Il le leur devait.

C’était dans cet état d’esprit que Bella fixait Jacob, l’implorant silencieusement de vivre. Lorsqu’enfin le marron de ses yeux apparut, Bella faillit bondir de soulagement. Cependant un rictus se dessina sur ses lèvres. Souffrait-il ? Il souleva imperceptiblement la main. Bella pencha sa tête vers le haut de son torse afin de vérifier qu’elle ne rêvait pas. Alors un faible mais rassurant « Bella » se fit entendre. Celui-ci emplit la jeune vampire de joie. Si elle avait pu, elle aurait pleuré. C’était horrible parfois de ne pas pouvoir exprimer ses émotions à la façon des humains ! Elle offrit à son ami un sourire sincère. Son angoisse ne s’était pas envolée mais au moins elle savait que Jacob s’en remettrai. Jacob tendit une main que Bella, soulagée, ne vit pas arriver. Il attrapa sa nuque. Bella se laissa glisser vers lui.

- Comment te sens-tu, murmura-t-elle, son souffle glacé près de sa joue ?
- Nous n’avons pas le temps Bella, la coupa-t-il. Jacob, je suis désolé mais il va falloir que je casse certains os pour les remettre convenablement. Tu es prêt, termina-t-il ?

Bella grimaça mais ne bougea pas. Elle tenta de se préparer mentalement à entendre de nouveau ces bruits horribles. Elle se concentrait sur les battements hiératiques du cœur de Jacob, essayant de le maintenir couché sans pour autant lui faire mal.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://sweetie-universe.over-blog.com
Jacob Black
Modificateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Age : 27
Localisation : Pas très loin de Renesmée ^^
Race : Modificateur
Régime alimentaire : Mange BEAUCOUP!!
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Force:
65/100  (65/100)
Vitesse:
65/100  (65/100)
Reflexe:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: Attaque Inatendue [Bella}   Mar 1 Déc - 23:02

    J'ai beau avoir une température corporelle de plus de 42°, mon corps me brûle affreusement. Différents endroits de mon torse sont vraiment bouillant et cela m'inquiète d'autant plus que ça n'est pas mon corps en entier. Quelque fois, ça n'est pas de la chaleur mais bien quelque chose d'agréablement glacer que je sens contre mon torse. Cela fait tellement de bien et en même temps c'est douloureux. Il n'y a pas de bien sans mal. Quelque chose me maintenait contre le canapé sur lequel j'étais allongé sur le dos. Je savais dans quelle position j'étais mais je ne savais pas qui il y avait autour de moi. Je reconnais Bella. Je sais que c'est elle. Je la sens. Non pas juste son odeur abominable de sang froid. Mais sa présence. J'aime sentir que malgré tout les moments où elle a pu dire qu'elle me détestait, elle sera toujours là pour moi... Comment pouvait elle dire que je n'avais pas besoin d'elle?...

    Allais je sombrer à nouveau?
    J'n'en ai franchement pas envie du tout. Mais les blessures que ce loup garou m'a infligé sont plus fortes que moi... Dans quel état est il lui? Ou elle? Ce combat n'a pas du tout était à mon avantage. J'aurais tellement voulu venir dans cette maison pour venir voir Renesmée et lui raconter une histoire qui se terminait bien plutôt que celle là... De quoi aurais je l'air en lui disant que sa mère, autrefois humaine maladroite, m'a sauvé la peau? J'entends les voix qui s'activent à mes côtés de plus en plus distinctement... Alors, je tente d'ouvrir les yeux. Et ceux ci m'obéissent enfin. J'entrevois une silhouette, tend la main, murmure son prénom, et attrape sa nuque sans doute. La douceur de ses cheveux glissent entre mes doigts robustes et durs. Je l'attire vers mon visage.

    Sa voix parvient jusqu'à mes oreilles sensibles du moindre bruit. Cette voix que je peine à reconnaître. Elle a changé... Mais c'est elle. Qui me demande comment je vais. Je frissonne et pousse un léger soupir en sentant son souffle glacé contre ma joue. Puis, j'entends cette autre voix masculine que je reconnais enfin. Carlisle. Il coupe Bella. Pas le temps. Il parle vite... Me demande si je suis prêt... J'attrape d'avantage la nuque de Bella et appuie ma joue contre la sienne. Malgré un frisson que je ne suis pas en mesure de retenir, je colle mes lèvres à son oreille.


    « Bella... Bella... J'vais m'en sortir... T'en fais pas pour moi... »

    Je dépose un baiser sur sa tempe et soupire légèrement en sentant quelque chose me lancer.

    « J'suis prêt... »

_________________

“- Je te haie Jacob Black !
- Tant mieux la haine est une passion.
- Je t'en foutrais de la passion moi, le meurtre, l'ultime crime passionnel !”.
Revenir en haut Aller en bas
Isabella Cullen
Admin ~ Vampire végétarien
avatar

Double compte : Carlisle Cullen
Féminin Nombre de messages : 446
Age : 28
Localisation : Avec Edward et Renesmée, non loin du reste de ma famille.
Race : Vampire de la famille Cullen
Régime alimentaire : Végétarien. J'ai une préférence pour les pumas.
Date d'inscription : 21/01/2009

Feuille de personnage
Force:
67/100  (67/100)
Vitesse:
74/100  (74/100)
Reflexe:
84/100  (84/100)

MessageSujet: Re: Attaque Inatendue [Bella}   Lun 7 Déc - 21:57

Jacob était le soleil de Bella. Il l’avait réchauffée lorsqu’elle avait froid, au sens propre comme au figuré. Il l’avait aidée à aller mieux, à avancer, à vivre. Bella avait toujours aimé Jacob. Ce n’était pas le même amour que celui qui la liait à Edward, mais c’était tout de même une forme d’amour. Lorsqu’elle était humaine, elle n’avait pas la même conscience des choses. Maintenant qu’elle était supposée vivre pour l’éternité, elle se rendait compte de la valeur de la vie des gens qu’elle aimait. Si elle perdait Jacob, elle ne s’en remettrait jamais, elle le savait. A présent, c’était une chose qui l’angoissait. Jacob faisait partie intégrante de sa vie. Elle ne pouvait s’imaginer continuer sans lui. Elle n’avait pas réellement fait de projet pour l’avenir, mais elle ne pouvait pas penser à un avenir sans Jacob, comme elle ne pouvait l’imaginer sans Edward, Renesmée, ainsi que les autres membres de la famille Cullen. Bella était liée à Jacob, qu’elle le veuille ou non. Il lui aurait été plus simple de ne pas l’être... Alors voir son ami souffrir ainsi lui transperçait le cœur.

Aussi, lorsqu’il attira sa tête vers lui, elle se sentit soulagée. Malgré son odeur pestilentielle, car c’était ainsi que Bella la percevait, elle appréciait de la sentir, surtout maintenant que Jake avait chuchoté son nom et l’avait touchée. La respiration de Jake semblait se calmer. Elle analysait le moindre de ses moindres, le plus petits de ses battements de cœur, la plus courte de ses respirations. Elle sut que Jacob avait véritablement repris connaissance lorsqu’il soupira. Ce son faible soulagea ses épaules d’un poids hallucinant. Jake appuya sa joue brûlante contre celle de Bella. La chaleur brûla la peau de Bella mais cette sensation était agréable. Un frisson agita le Quileute. Ses lèvres s’approchèrent de l’oreille de Bella qui avait cessé de respirer.

- Bella... Bella... j’vais m’en sortir... T’en fais pas pour moi, murmura-t-il...

Ces mots apaisèrent quelque peu l’inquiétude de l’intéressée et visiblement, Carlisle était satisfait de ces paroles. Si le blond paraissait calme en toutes circonstances, il n’en était pas moins troublé parfois. Bella n’eut pas la force de répondre tant ces mots lui faisaient plaisir. Jacob avait ses travers et ses moments casse-pied, mais il avait toujours été protecteur envers Bella. Le loup déposa un baiser sur la tempe de la vampire et soupira une fois de plus. Le contact des lèvres chaudes de Jacob contre son front électrisa Bella. Humaine, elle aurait rougi. Jacob reprit la parole.

- J’suis prêt, fit-il.

Bella grimaça. Elle jeta un bref regard à Carlisle. Celui-ci fit un signe de la tête à Bella qui ne savait trop comment se positionner. Elle voulut s’écarter pour laisser à Jacob de l’espace mais n’eut pas le cœur de s’éloigner. Elle se plaqua doucement sur lui. Il n’avait pas l’air d’avoir de côte cassée, ou si il y en avait eut une, Carlisle l’avait déjà replacée. Bella retenait son souffle.

- Courage Jake, murmura-t-elle tendrement dans l’oreille de celui-ci.
- Ce ne sera pas long assura Carlisle.

En effet, cela ne prit guère de temps, mais les sons qu’entendait Bella et les tensions dans le corps de Jacob lui donnèrent une fois de plus la nausée. Sans le vouloir, elle se serra contre lui. Bella regrettait la présence de Jasper. S’il avait été là, les choses auraient été plus simples, moins angoissantes.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://sweetie-universe.over-blog.com
Jacob Black
Modificateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 190
Age : 27
Localisation : Pas très loin de Renesmée ^^
Race : Modificateur
Régime alimentaire : Mange BEAUCOUP!!
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Force:
65/100  (65/100)
Vitesse:
65/100  (65/100)
Reflexe:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: Attaque Inatendue [Bella}   Mar 8 Déc - 1:14

    Même si un bon nombre de fois je l'avais détesté pour ce qu'elle m'avait fait, ça n'était jamais de la véritable haine. S'était la passionnelle. Vraiment, j'avais besoin d'elle comme j'avais besoin de sa fille. Mine de rien, elles étaient ma famille. En plus de mon père. Elles étaient la présence féminine qui a toujours manqué à ma vie. Plus que des soeurs mais moins qu'une mère. Non, pas moins. Différent. Je m'attachais à la vie pour elle. Pas pour mon père, il fallait l'avouer. Bien sur j'aimais mon père et il m'aimait et blablabla, mais il savait que mon statut était dangereux, qu'il pouvait m'arriver quelque chose. Il était un peu préparer à ce qu'il m'arrive quelque chose. Mais pas Nessie. Peut être même pas Bella... Alors qu'elle, elle était déjà morte...

    L'espace d'un instant, la mort me traverse l'esprit alors que cela devrait rester dans un coin de ma tête. Comme la dernière fois où j'ai feins le suicide pour pouvoir garder Bella auprès de moi. L'égoïste~ L'odeur qui s'infiltre dans mes narines m'est insupportablement agréable. Il n'y a qu'elle qui a cette odeur... Mais ça m'embêterait d'y passer dans ses bras quand même. Mon cœur est incroyablement calme. Est ce que c'est normal?

    L'immense effort que je fais pour rassurer Bella, pour déposer un baiser sur sa tempe, pour montrer signe de vie me fatigue de plus en plus. Et j'ouvre quelques secondes les yeux c'est pour voir grimacer Bella suite à ce que je viens de dire quand je lui annonce que je suis fin prêt. Je referme immédiatement les yeux, n'aimant pas beaucoup cette expression, et laisse tomber mon crâne contre l'oreiller. Ma main toujours sur la nuque gelée de Bella, je la sens s'allonger sur moi et frissonne d'avantage. Si j'étais toujours autant accro à elle, je l'aurais prit autrement!


    - Courage Jake.
    - Ce ne sera pas long.


    Je laisse un sourire balayer mes lèvres avant de serrer les dents et de sentir mon corps entier se tendre soudainement de douleur. Je laisse un cri s'échapper de ma bouche, me demandant comment mon corps résiste à ça et ne se métamorphose pas directement en loup. Peut être que je n'ai plus de force? Sous un nouveau geste de Carlisle, un deuxième hurlement m'échappe et je sens la sueur perler sur mon front, elle me brûle un peu. J'agrippe alors la nuque de Bella sans m'en rendre vraiment compte. Mon autre main a réussi à attraper le canapé et serre le cousin fortement.

    Collant de nouveau mes lèvres contre l'oreille de la jeune femme, je veux lui parler. Je dois lui parler...

    « Bella... Un... Un enfant de la lune... »

_________________

“- Je te haie Jacob Black !
- Tant mieux la haine est une passion.
- Je t'en foutrais de la passion moi, le meurtre, l'ultime crime passionnel !”.
Revenir en haut Aller en bas
Isabella Cullen
Admin ~ Vampire végétarien
avatar

Double compte : Carlisle Cullen
Féminin Nombre de messages : 446
Age : 28
Localisation : Avec Edward et Renesmée, non loin du reste de ma famille.
Race : Vampire de la famille Cullen
Régime alimentaire : Végétarien. J'ai une préférence pour les pumas.
Date d'inscription : 21/01/2009

Feuille de personnage
Force:
67/100  (67/100)
Vitesse:
74/100  (74/100)
Reflexe:
84/100  (84/100)

MessageSujet: Re: Attaque Inatendue [Bella}   Jeu 10 Déc - 2:50

Jacob afficha l’espace d’un instant un sourire qui ne convainquit pas Bella. Comment pourrait-il sourire avec sincérité alors que l’on s’apprêtait à lui faire mal ? Non, Bella le savait, le sourire de Jake n’était pas sincère. Pourtant, elle y répondit par un sourire désolé. S’il avait fait l’effort d’offrir ce rayon de soleil, elle devait bien le lui rendre ! Puis, blottie contre Jacob, elle attendit que Carlisle remette ce qui devait être remis. Elle essayait de ne pas se concentrer sur la douleur de Jake et sur les sons produits par ses os et sa chair. Elle n’y parvint plus lorsque Jacob hurla de douleur. Elle dut clore ses paupières aussi fort que possible et serrer les dents probablement aussi fort que Jacob pour ne pas s’enfuir. Ce son-là, elle ne pouvait guère le supporter. Il reflétait la douleur de son ami le plus cher. Il lui faisait mal en même temps. A cette heure-ci, elle eut envie de fuir en courant, de partir se cacher là où aucun son de ce genre ne pourrait lui parvenir. Mais elle ne bougea pas. Le second cri ne la fit pas plus se mouvoir. Il lui aurait été moins difficile de partir mais elle ne pouvait pas faire cela à Jacob. Alors elle resta immobile, plaquée contre le torse de Jacob. Elle entendait son cœur battant la chamade et son souffle irrégulier et laborieux. La peau du loup était moite.
Tout à coup, la main de Jacob s’agrippa à la nuque pâle et froide de Bella. Elle fut surprise que Jacob ait trouvé la force de l’attraper ainsi alors qu’il souffrait visiblement. Elle mordilla sa lèvre inférieure, sa joue glacée plaquée contre celle brûlante de son ami. Bella ne remarqua

Carlisle avait fini, c’était certain. Pourtant, Bella ne bougea pas. Jacob approcha ses lèvres de son oreille et parla, faiblement. Tout d’abord, elle crut qu’il divaguait. Alors elle rit nerveusement, comme s’il s’agissait d’une mauvaise blague. Elle se releva, son rire cristallin éclatant à travers la pièce. Elle jaugea Jacob. Il avait l’air sérieux. Le rire de Bella se tut et son visage exprima une panique évidente. Elle se tourna vers Carlisle. Il n’avait pas l’air de penser que Jacob délirait. Il ne pouvait pourtant pas être sérieux, si ? Si c’était le cas, cela signifiait qu’ils étaient tous en danger. Jacob était fort et si un enfant de la lune était parvenu à le mettre dans un tel état, cela signifiait qu’il pouvait tuer les siens... Carlisle se releva, revêtant une fois de plus son masque calme et rassurant. Il lança un regard lourd de sens à Bella.

- Jacob a besoin de se reposer, énonça-t-il. Tu devrais le mener à l’étage. Je vais demander à tout le monde de rentrer. Ne t’en fais pas pour Nessie, Esmée et Edward sont avec elle.

Cela dit, il fila comme l’éclair, laissant Bella seule avec Jacob. Elle chercha son regard. Elle était terrifiée. La théorie de Carlisle était juste... Ils étaient tous en danger ! Qui savait combien de temps il leur restait à être tous ensemble ? Qui pouvait assurer que l’un des siens, et pour « siens » s’entend ceux qu’elle aime, ne manquerait pas à l’appel dès le lendemain ? Elle retint son souffle et ferma ses yeux. Son Jacob avait failli mourir. Elle devait s’occuper de lui. Elle aurait voulu lui sourire mais elle n’en trouva pas la force.

- Tu... tu en es sûr, ne put-elle pas s’empêcher de demander ?

Cette question était stupide et elle s’en rendait bien compte. S’il n’avait pas été certain de la nature de ce qui l’avait mis dans cet état, il n’en aurait pas parlé. Il ne savait que trop bien ce que cela signifiait...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://sweetie-universe.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attaque Inatendue [Bella}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attaque Inatendue [Bella}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Test] Survivrez-vous à une attaque de Zombies ?
» [Cabanes, Jean-Pierre] Ciao Bella
» [Publication] Quand le crayon attaque.
» EPV : L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE - YODA
» Contre-attaque à Carentan !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight Eternity :: RPG - USA :: La fôret :: La résidence Cullen-
Sauter vers: